Présents :

Lola Jannot, Pierre Moll, Adeline Grand-Clément, Cristina Noacco, Mariette Escalier, Mathieu Soler, Sarah Bergeron, Jérémy Bonner, Antoine March

Excusés :

Iris Pingeon, Fabrice Robinet

 

L'intervention dans les écoles

Deux interventions sont programmées, au Caousou et à Escalens dans des classes de CE2.

Les intervenants feront dix minutes de topo sur l'Antiquité puis des ateliers et des jeux sur le thème

de la romanisation en Gaule. L'intervention se déroule sur deux jours, les 6 et 7 mai pour Escalens

et les 15 et 16 mai pour le Caousou. L'école de Saint-Orens est intéressée, peut-être pour novembre

ou mai prochain.

Il faut contacter M. Bricault pour parler de l'avenir de cette intervention dans le cadre de la

remodélisation des stages.

 

Le projet Minotaure

Le projet avance. Une projection de péplum à la Cinémathèque est prévue. Il faut fixer avec

la Novela une date pour la conférence des professeurs Dieu, Frangoulis et Rougier-Blanc. Une

ballade mythologique aura lieu le 22 septembre à 15 h avec F. Peloux et A. March. Il faut contacter

les foyers pour organiser un jeu de piste au mirail. Il faut préparer un dossier, confirmer les dates,

s'occuper de l'assurance avec la Novela et examiner les droits pour la projection de films

d'animation.

L'unanimité des présents a voté pour la poursuite du projet dans son état actuel.

 

Les activités finies

- Il y a eu une présence déclinante lors des Mardis de Périples, allant de 15 à 25 personnes au

début jusqu'à une dizaine à la fin, à l'exception de l'intervention de Philippe Foro qui a eu un grand

succès.

La projection de la série Rome pourrait être reconduite vers octobre/novembre. Cependant,

il faudrait une meilleure visibilité de l’événement, et la présence assurée d'un intervenant chaque

semaine pour remplacer Matthieu Soler. C'est un excellent moyen pour l'association de se montrer.

Six personnes ont voté pour reconduire l'activité, une contre. Il y a donc un accord de principe qu'il faudra faire confirmer par la nouvelle équipe à la rentrée.

- La conférence sur le cinéma italien a accueilli environ 30 à 35 personnes dont deux

professeurs. Les membres du CA présents à l'activité ont partagé leurs impressions. L'assistance a posé de

nombreuses questions. Tous les membres présents se sont accordés pour renouveler ce genre de manifestations.

- La vente des gâteaux s'arrête par manque de monde sur le campus et reprendra en octobre.

 

La Semaine de l'Antiquité

Elle est reconduite pour une quatrième année.

Le CA a examiné les points positifs et négatifs de chaque activité.

– Comm : - la communication sur les flyers, l'affichage au sol presque immédiatement enlevé ;

– Expo photo : - une seule personne était là pour désinstaller l'exposition, il faut le prévoir à

l'avance + l'exposition au RU est bien plus visible qu'à la MIE ;

– Le buffet inaugural : - les discours étaient trop long, mieux vaudrait faire un apéritif et un

petit discours général avant l'inauguration ;

– La Vie de Brian : - des spectateurs sont partis avant le débat + le débat a été vivant et animé,

y compris par des non-membres, Utopia est motivée pour renouveler ce genre d’événement ;

– La visite au musée des Augustins : - 14 h 30 est un mauvais horaire + les retours sont bons ;

– Procès de Néron : - il y a eu des problèmes techniques + public nombreux, participatif ;

– Clotûre : + convivialité, bons retours des membres ;

– Jeux de société : - personne sur la fac le week-end + intervention appréciée ;

– Visite de Saint-Raymond : - échec des visites scolaires, annulées mais qu'on retentera à la

rentrée + public nombreux ;

– Café débat : - le timing n'a pas été respecté + le public était satisfait, la collaboration a été

bonne ;

– Lectures d'Aristophane : - très peu de public, mauvais horaires

– Conférence Ombres Blanches + public nombreux, partenariat a fonctionné.

Le bilan moral est positif, il y avait presque trop d'activités, les plus conventionnelles ont été

un échec (conférences), parfois pour des raisons d'horaires. Il faut davantage impliquer professeurs

et étudiants, dès le mois de janvier pour les rendre acteurs de l’événement. La communication doit

être accentuée, faire le tour des salles de cours. La communication sur Facebook et Twitter a été très

bien faite, elle a été bien relayée par Utopia, moins bien par les foyers. L’organisation d'équipes

pour les activités a bien marché.

 

Retour à l'accueil