Bonjour à tous,


Dans la suite de notre journée d'étude concernant les "Anciens face à leur image", voici l'occasion de découvrir comment l'Antiquité était perçue dans la RDA, et même comment elle a pu être instrumentalisée afin de passer certains messages.


1-2 avril 2010, Théâtre de la Fabrique culturelle, 12h45

 

Horace, Heiner Müller (Der Horatier, 1968)

Traduction: Jean Jourdheuil, Heinz Schwarzinger

 

Spectacle organisé avec le soutien du CIAM, de la Section d'allemand et du Master Sciences de l'Antiquité de l'UTM.

 

« Beaucoup d’hommes sont dans un homme. » Quand il tue sa sœur, le courage guerrier et la raison d’État placent-ils l’Horace vainqueur des Curiace au-dessus des lois ? Après Tite-Live et Corneille, c’est à Heiner Müller de chercher une réponse dans la pièce écrite en 1968, à la lumière équivoque du Printemps de Prague. Il y est question de responsabilité, de vérité impure, du peuple et de sa voix.

Les représentations (35 min) seront suivies d’une discussion avec le metteur en scène Virginie Baes et le comédien Laurent Pérez.

Retour à l'accueil